Danse Musique

L’Homme à tête de chou

Alain Bashung, Serge Gainsbourg Cie Jean-Claude Gallotta
03.03.2020

Une danse qui marche au seul carburant du désir. Le chorégraphe Jean-Claude Gallotta réunit deux icônes de la chanson française dans une recréation sensuelle de l’album-concept L’Homme à tête de chou. Les mots de Gainsbourg, dont chaque syllabe pénètre délicieusement oreilles et sens, et la voix magnétique et impérissable de Bashung, contribuent à l’énergie dévastatrice de ce spectacle. Façon film noir américain, l’histoire de l’homme « moitié légume – moitié mec » relate l’amour fatal d’un journaliste à scandales pour Marilou, une shampouineuse pour qui il claque tout son fric, et même plus. Il en crèvera de jalousie, elle en crèvera tout court, à coups d’extincteur d’incendie. Sur un plateau sans meubles ni décor, avec comme unique accessoire un fauteuil à roulette, douze danseurs, hommes et femmes en jeans et torses nus, rendent un vibrant hommage à Gainsbourg, à Bashung et à la vie, dans un long poème symphonique et rock, une chorégraphie belle à tomber.

Prochaines séances ouvertes au public

Informations

Distribution

Chorégraphie
Jean-Claude Gallotta
Texte, musiques originales
Serge Gainsbourg
Version enregistrée pour ce spectacle
Alain Bashung
Orchestration, musiques additionnelles, coréalisation
Denis Clavaizolle
Assistante à la chorégraphie
Mathilde Altaraz
Dramaturgie
Claude-Henri Buffard
Costumes
Marion Mercier assistée d’Anne Jonathan et Jacques Schiotto
Avec
Axelle André, Naïs Arlaud, Paul Upali Gouëllo, Ibrahim Guétissi, Georgia Ives, Bernardita Moya Alcalde, Fuxi Li, Lilou Niang, Jérémy Silvetti, Gaetano Vaccaro, Thierry Verger, Béatrice Warrand
© Guy Delahye

Mentions

Production
Groupe Émile Dubois – Compagnie Jean-Claude Gallotta
Coproduction
Le Printemps de Bourges – Crédit Mutuel ; Maison de la Culture de Bourges – Scène nationale ; Théâtre du Rond-Point, Paris ; CPM – Jean-Marc Ghanassia Avec le soutien de MC2 : Grenoble

Vidéo